Blog

Le Fardeau de la preuve (Burden of Truth)

décembre 04, 2019

Dans la première saison de la série, Le Fardeau de la preuve, l’avocate de Toronto Joanna Chang (Kristin Kreuk) retourne dans son village natal du Manitoba pour une affaire qui prend une tournure qu’elle n’avait pas anticipée. Elle doit découvrir des éléments cachés pour révéler la vérité derrière son travail, sa famille et tout ce en quoi elle croit. Cette femme doit changer ses perceptions dans une histoire plus grande que les gens impliqués — d’une certaine façon, Joanna Chang doit apprendre ce que ça signifie d’être soi-même. Quelque chose que le producteur exécutif Kyle Irving et son équipe chez Eagle Vision ont toujours su.


Kyle Irving (à droite) avec la réalisatrice Sherry White et le directeur photo Thom Best – Photo : Shauna Townley


Témoins experts – L’équipe

La série dramatique canadienne Le Fadeau de la preuve a vu le jour grâce à la coopération de plusieurs esprits créatifs de différentes compagnies de production, incluant les producteurs exécutifs Ilana Frank, Brad Simpson, Kristin Kreuk, Adam Pettle, Linda Pope et Jocelyn Hamilton. Au début du projet, Brad Simpson a créé le concept de la série et a ensuite commencé à développer divers aspects avec Kristin Kreuk. Entertainment One (Les Films Séville) s’est ensuite joint au projet, avec Ilana Frank à titre de productrice principale. CBC et Eagle Vision ont aussi voulu s’impliquer dans ce projet 100 % canadien. Alors que plusieurs producteurs préfèrent travailler en solo, le producteur exécutif à Eagle Vision est ravi d’avoir pu travailler avec une grande équipe pour amener cette histoire à l’écran : « Nous avons une magnifique relation avec nos partenaires. Nous sommes reconnaissants envers Entertainment One pour notre partenariat et pour notre rencontre avec Ilana Frank qui est une de productrices de la télévision canadienne. »

Évidemment, la première saison d’une série télé est toujours un grand défi, puisque les producteurs doivent trouver une identité à la série : « C’est comme lancer une nouvelle équipe sportive et tenter de développer la chimie entre les joueurs. Ça prend un certain temps pour identifier tous les différents éléments du travail d’équipe. Mais maintenant que nous avons formé cette équipe formidable, autant derrière la caméra qu’à l’écran, produire les deux saisons suivantes a été un réel plaisir », a déclaré Kyle Irving.


Star Slade (Luna Spence) et Kristin Kreuk (Joanna Chang) – Photo : Shauna Townley


Faire sa loi – Une série différente

Étant une entreprise basée à Winnipeg, Eagle Vision aime raconter des histoires qui se déroulent dans leur communauté. Le Fardeau de la preuve se situe dans la ville fictive de Millwood, au Manitoba, au nord de Winnipeg. Mais au-delà du lieu, l’histoire était attirante aussi par les valeurs qu’elle porte : « Nous aimons l’idée d’une série dramatique intelligente qui nous permettrait de partager des histoires portant sur des questions sociales pertinentes, d’actualité. Des histoires importantes non seulement au Canada, mais également à l’échelle internationale » explique Kyle Irving. « Étant associé de l’entreprise avec Rebecca Gibson et Lisa Meeches — une femme autochtone du Long Plain First Nation (Ojibwé) — la parité et la diversité ont toujours été une priorité. Bref, l’idée d’avoir un personnage principal féminin fort et puissant étant certainement intéressant pour nous. C’était une belle occasion d’avoir des conversations essentielles, à travers un récit sur une thématique légale. »

En effet, le personnage de Kristin Kreuk, l’avocate Joanna Chang, se lance dans un périple où elle sera confrontée à des traumatismes passés, à l’histoire de sa propre famille et à l’impact d’avoir grandi dans une petite ville. Elle devra se réconcilier avec les erreurs qui ont été commises e trouver une façon d’aller de l’avant. « Nous pensons que chaque spectateur a un lien avec ces thèmes universels. Ou peut-être que nous n’en parlons pas assez à la télévision traditionnelle », estime Irving.


Kyle Irving (à droite) avec le consultant policier James Jewell – Photo : Shauna Townley


Troubler la paix – À sa manière

Suivre leur instinct et transmettre une histoire conforme à leurs valeurs a été payant pour l’équipe. La production en est maintenant à sa troisième saison, et la série est aussi diffusée aux États-Unis et au Royaume-Uni. « Cette idée que nous ne pouvons pas présenter d’histoires canadiennes pour une audience internationale est insensée » selon le producteur. « Un grand public international a démontré un grand intérêt dans l’univers qu’on leur présente dans la série, qui se déroule au Manitoba, parce que nous présentons une perspective unique sur des thèmes universels, peu importe vos origines. »

L’équipe à Eagle Vision est très fière des histoires qu’elle raconte, et ce, depuis le début, il a près de 20 ans. Mais rester authentique n’a pas toujours été facile : « Ç’a été un réel combat pendant les 10 ou 15 premières années. Nous avons eu à faire beaucoup de contenu plus commercial pour pouvoir se permettre de produire les contenus plus sociaux et responsables que nous voulions transmettre. Mais nous avons persévéré, et maintenant, ça commence à porter ses fruits. Lisa Meeches utilise un terme ojibwé, kiojenann, qui signifie que tout ce que tu envoies dans le monde te revient plusieurs fois. L’engagement d’Eagle Vision aux Premières Nations nous a placés dans une position où nous pouvons aider au développement de talent autochtone dans l’industrie et apporter ces histoires au grand public. Et ce public est intéressé. »

Travailler fort pour trouver sa propre voix. S’engager à rester fidèle à soi-même. Partager ses valeurs avec passion et dévotion. C’est le mantra d’Eagle Vision – et la quête de leur personnage principal dans Le Fardeau de la preuve. Comme le dit Kyle Irving : « Une histoire intéressante n’a pas à provenir d’un pays reculé ou d’une planète lointaine. Elle a seulement besoin de raconter quelque chose d’unique, de fascinant, qui a une signification. Nous travaillons à partager davantage d’histoires oubliées ou perdues, et nous prévoyons de continuer à le faire encore longtemps. » Et nous avons confiance qu’ils le feront.


Kyle Irving (à droite) et le premier assistant à la caméra Jeff Hammberback – Photo : Shauna Townley

Le Fardeau de la preuve, en version française, est diffusée à Séries+. La 3e saison de Burden of Truth, en version originale anglaise, sera diffusée dès le mercredi 8 janvier à 20 heures (20 h 30 TN) sur et sur CBC et sur CBC Gem. Les auditoires américains peuvent visionner sur CW Network et les fans britanniques sur Universal TV. Les saisons précédentes sont offertes sur CBC Gem et iTunes. Vous pouvez suivre la série sur Facebook, Twitter et Instagram.


Kristin Kreuk est Joanna Chang dans Le Fardeau de la preuve - Affiche officielle de la saison 1

Base de données des projets financés
Apprenez-en plus sur les projets que nous avons financés
Actualités
Consulter les dernières mises à jour
Coproduction internationale
Laissez-nous vous aider à trouver un coproducteur