Actualités

Le FMC annonce son budget de programmes, ses principes directeurs et ses dates limites pour 2018-2019

28 mars 2018

Toronto, le 28 mars 2018 — Le Fonds des médias du Canada (FMC) a annoncé aujourd’hui ses Principes directeurs pour l’exercice 2018-2019. Il a également annoncé son engagement d’investir 352 millions de dollars dans l’industrie canadienne de la télévision et des médias numériques. Pour visualiser la ventilation du budget 2018-2019, veuillez consulter le site du FMC, en cliquant ici.

Le budget des programmes s’appuie sur les prévisions de revenus pour la prochaine année, qui se fondent sur les contributions récurrentes et les ajouts récemment annoncés du gouvernement du Canada, celles des distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP, ainsi que sur les revenus de récupération et de remboursement tirés des productions financées. La contribution du gouvernement du Canada au budget de cette année est la même que celle des années précédentes, mais un supplément de jusqu’à 15 millions de dollars y a été ajouté pour pallier à la baisse des contributions de la part des entreprises de distribution de radiodiffusion.

« Pour l’industrie audiovisuelle canadienne, il est rassurant de constater que le gouvernement met en place des politiques qui assureront la stabilité des organismes de financement, a déclaré Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du FMC. Grâce au soutien inestimable de nos bailleurs de fonds publics et privés, nous bénéficions d’une base encore plus solide pour offrir un niveau d’investissement constant dans le contenu canadien de qualité, qui trouve un écho auprès des auditoires du monde entier. Nous remercions tout particulièrement la ministre du Patrimoine canadien, l’honorable Mélanie Joly, de donner suite à l’engagement du gouvernement de stabiliser le financement du FMC. »

Elle ajoute : « Nos programmes de financement correspondent aux objectifs stratégiques du FMC et à la vision de Patrimoine canadien, y compris son Cadre stratégique du Canada créatif. Ils se fondent sur une analyse des résultats de 2017-2018 et sur les précieux commentaires que les intervenants de l’industrie nous font parvenir tout au long de l’année. Au cours du dernier exercice, nous avons annoncé une série de mesures liées aux priorités du FMC, à savoir, améliorer la parité hommes-femmes et faire croître la représentation des Autochtones au sein du secteur audiovisuel. Ces initiatives ont donné des résultats positifs. En effet, 83 % des télédiffuseurs ont satisfait aux exigences de parité et le Bureau des productions audiovisuelles autochtones a été mis sur pied. Il reste beaucoup de travail à faire relativement à ces deux enjeux, mais nous avons confiance que nos efforts continueront de porter leurs fruits en 2018-2019 et feront en sorte que notre industrie reflète la diversité du Canada. »

Et de conclure : « En ce qui concerne son objectif de contribuer au succès du contenu canadien sur la scène internationale, le FMC renouvellera les programmes pilotes de soutien à l’exportation lancés en décembre 2017 et en augmentera le financement. »

Principaux changements apportés au Volet convergent

Pour continuer de faire croître la parité hommes-femmes, comme il l’a annoncé en mars 2017, le FMC exigera des télédiffuseurs qu’ils consacrent un minimum de 25 % (tout en ciblant 35 %) de leurs allocations d’enveloppes de rendement et de développement à des projets admissibles pour lesquels un minimum de 40 % de tous les postes cumulatifs de producteurs, réalisateurs et scénaristes de la composante télévision sont occupés par des femmes. Cette obligation et cette cible s’établissaient respectivement à 15 % et à 25 % l’an dernier.

Un certain nombre de changements sont apportés au sous-programme de prédéveloppement régional de langue anglaise et française du Programme de développement. En effet, le FMC supprime l’actuelle restriction « régionale », et les requérants « non régionaux » y seront également admissibles. Toutefois, des fonds seront réservés aux producteurs régionaux des deux marchés linguistiques. Ainsi, de plus en plus de requérants auront accès à du financement à une étape du cycle de vie d’un projet qui gagne en importance. En outre, pour permettre aux requérants de préparer des documents complets à présenter aux télédiffuseurs, aux distributeurs et à d’autres bailleurs de fonds, le FMC fera croître la contribution maximale globale par projet et rendra admissibles des dépenses liées au début de l’écriture d’un projet qui ne l’étaient pas.

Le FMC continuera de consulter l’industrie, le ministère du Patrimoine canadien et le cabinet de la ministre Joly pour analyser quelles mesures peuvent être prises pour aider les créateurs davantage dès les premières étapes du développement de contenu. Plus de détails à ce sujet seront annoncés prochainement.

La pondération des facteurs et les allocations par genre des enveloppes de rendement pour 2018-2019 demeurent inchangées. Cette information est accessible dans le site du FMC sous la rubrique Guide des enveloppes de rendement. Le FMC enverra bientôt les ententes précisant les sommes allouées à chaque télédiffuseur au cours de l’exercice à venir. Des précisions sur les enveloppes de rendement de chaque télédiffuseur seront affichées dans le site Internet du FMC à la mi-avril 2018.

Principaux changements apportés au Volet expérimental

Le FMC a modifié la terminologie utilisée dans la grille d’évaluation du Programme pilote pour les projets commerciaux (3PC) pour mieux établir la distinction entre les objectifs et les critères de sélection de ce programme et ceux du Programme d’innovation. De plus, le FMC augmente la contribution maximale du 3PC pour la phase de production, pour la faire passer de 50 % des dépenses admissibles du projet, jusqu’à concurrence de 1,2 million de dollars, à 60 % des dépenses admissibles du projet, jusqu’à concurrence de 1,2 million. En outre, de l’aide à la mise en marché sera désormais offerte dans le cadre de ce programme.

Pour répondre à la demande du marché et financer davantage de projets à l’étape du prototypage (auparavant appelé « développement ») par le truchement du Programme d’innovation, le FMC réduira sa contribution maximale au prototypage, pour la faire passer de 300 000 $ à 250 000 $.

D’autres changements et mises à jour ont été apportés aux principes directeurs des programmes pour 2018-2019. Vous trouverez tous les principes directeurs, les dates limites et une mise à jour dans le site du FMC.

Pendant l’exercice 2018-2019, le FMC collaborera avec l’industrie, le ministère du Patrimoine canadien et le cabinet de la ministre Joly pour veiller à ce que ses programmes répondent aux bouleversements que connaît l’industrie. Les programmes mettront davantage l’accent sur l’innovation, afin de donner vie à la vision exprimée dans le Cadre stratégique Canada créatif annoncé par la ministre.

À propos du Fonds des médias du Canada
Le Fonds des médias du Canada (FMC) favorise, développe, finance et promeut la production de contenus canadiens et d’applications pour toutes les plateformes audiovisuelles. En outre, il oriente les contenus vers un environnement numérique mondial concurrentiel en soutenant l’innovation de l’industrie, en récompensant le succès, en favorisant la diversité des voix et en encourageant l’accès à des contenus grâce à des partenariats avec les secteurs public et privé. Le FMC reçoit des fonds du gouvernement du Canada et des distributeurs de services par câble, par satellite et par IP du pays. Veuillez visiter cmf-fmc.ca.

-30-

Personne-ressource pour les médias :

André Ferreira
Chef des communications
416 554 2768
aferreira@cmf-fmc.ca

Base de données des projets financés
Apprenez-en plus sur les projets que nous avons financés
Actualités
Consulter les dernières mises à jour
Coproduction internationale
Laissez-nous vous aider à trouver un coproducteur