364 millions de dollars pour les programmes 2021-2022 du FMC

Le FMC annonce en ce début avril le lancement de ses programmes de financement pour l’année 2021-2022. Au total ce sont 364 millions de dollars qui seront investis dans la production canadienne télévisuelle et de médias numériques. Après l’année écoulée qui a posé bien des défis à l’industrie des écrans, à quoi peut-on s'attendre? Souplesse, continuité et intégration transversale des défis liés aux questions d’inclusion et de diversité sont au rendez-vous. Le point sur l’essentiel de ce qu’il faut retenir avec Nathalie Clermont, Vice-Présidente aux Programmes et Développement d'Affaires du Fonds des Médias du Canada.

1- Nathalie Clermont, le FMC vient d’annoncer les principes directeurs pour les programmes de financement 2021-2022. De quelles façons l’année écoulée, si particulière et difficile pour l’industrie, a-t-elle influencé ces directives?

L’année 2020 a causé bien des maux de tête à l’ensemble des industries desservies par le FMC, soit la télévision et les médias numériques. Et il semble malheureusement que nous ne sommes pas encore tout à fait au bout de nos peines. L’industrie a fait preuve d’une grande résilience et de beaucoup de créativité pour pouvoir poursuivre sa mission, la création de contenus pour les auditoires de toutes les plateformes. Le FMC, grâce aux sommes injectées par le gouvernement canadien dans des fonds d’urgence liés à la COVID-19, a pu soutenir l’industrie de différentes façons durant cette période hors de l’ordinaire. Mais tout n’est pas encore revenu à la normale, et les créateurs de contenus ont plus que jamais besoin de continuité pour pallier l’incertitude causée par la pandémie et les changements structurels qui pourraient survenir dans un avenir rapproché.

2- Quelles sont les grandes orientations à retenir pour cette nouvelle année?

Deux axes principaux ont mené nos réflexions cette année. D’abord, nous avions le souci de continuer à offrir un maximum de prévisibilité et de flexibilité à l’industrie durant cette période de pandémie qui se poursuit. Puis, pour faire suite à d’importantes consultations que nous avons menées auprès des communautés racisées, nous annonçons plusieurs mesures et programmes qui permettront aux producteurs issus de ces communautés de bénéficier d’un soutien accru du FMC, plus en lien avec leurs réalités et leurs besoins.

Nathalie Clermont
Nathalie Clermont, Vice-Présidente, Programmes et Développement d'affaires au FMC

3- De quelles façons concrètes les engagements du FMC envers l’inclusion et la diversité ont-ils imprégné les programmes de financement pour l’industrie des écrans pour l'année 2021-2022 ?

En fait, la majorité des changements apportés cette année vise à inciter l’ensemble des intervenants de l’industrie à accroître leur soutien et leurs partenariats avec les communautés racisées en modifiant leurs habitudes et ouvrant leurs horizons afin de mieux soutenir les membres de ces communautés dans la création de contenus et de leur offrir la place qui leur revient au sein de l’industrie.

Au FMC, nous avons débuté ce processus en 2020-2021 en conduisant des consultations avec les communautés racisées qui ont mené au développement de notre stratégie de diversité et d’inclusion. Pour les programmes 2021-2022, cela se traduit par une approche à quatre volets:

  • D'abord, le FMC a créé un nouveau facteur de calcul des enveloppes de rendement qui récompensera les télédiffuseurs qui acquièrent les droits de diffusion de projets créés par des sociétés de production détenues et contrôlées par des membres issus d’une communauté reflétant la diversité, à savoir des Autochtones du Canada, des personnes racisées, conformément aux définitions du FMC pour 2021-2022.
  • Par ailleurs, le FMC a modifié la pondération de la grille d’évaluation de la majorité de ses programmes sélectifs des volets convergent et expérimental, afin d’attribuer des points supplémentaires aux sociétés de production détenues et contrôlées par des membres des communautés reflétant la diversité.
  • Enfin, il réservera au moins 25 % des fonds du Programme de conceptualisation, du Programme de pré développement et du Programme de soutien aux premières étapes de développement pour les sociétés de production détenues et contrôlées par des membres des communautés reflétant la diversité.

Je vous invite à lire les principes directeurs des programmes ainsi que le document Sommaire des changements pour en connaître tous les détails.

4- En dehors des défis liés à l’inclusion, on note que relativement peu de choses ont évolué dans les programmes. Pourquoi ce choix de la continuité ?

En plus de la pandémie qui se poursuit, l’industrie fait présentement face à de nombreux défis et des changements majeurs sont à prévoir au cours des prochains mois et des prochaines années, notamment avec la révision de la Loi sur la radiodiffusion (C-10) et les bouleversements d’écoute des auditoires créés entre autres par les développements technologiques des dernières années.

Encore une fois, l’industrie a présentement besoin de stabilité afin de mieux naviguer durant cette période de transformation, et d’en sortir mieux outillée pour l’avenir. C’est pourquoi nous menons présentement de vastes consultations avec l’ensemble de l’industrie afin de nous aider à moderniser le FMC en fonction des besoins en constante évolution de celle-ci, pour qu’elle puisse poursuivre sa croissance. Cette transformation qui s’amorce cette année s’accélèrera en 2022-2023 et les années subséquentes.

5- Auriez-vous un conseil pratique à donner à quelqu’un qui s’apprête à faire une demande de financement pour la nouvelle année ?

Le premier conseil est de bien lire les principes directeurs! Ça semble évident, mais ce n’est pas toujours fait!

Ensuite, si vous avez des questions quant à l’admissibilité de votre projet ou au processus de dépôt d’une demande (système Dialogue, documents à déposer, etc.), je vous invite à communiquer avec la Coordination de l’Administrateur des programmes du FMC/Téléfilm Canada. Ils se feront un plaisir de vous aider avec toutes vos questions. Cela pourra vous épargner beaucoup de soucis et vous faire gagner du temps. N’hésitez surtout pas à les contacter, ils sont là pour ça! Vous pourrez discuter avec eux en les contactant au (438)469-1200.


Gaëlle Essoo
Gaëlle Essoo
Gaëlle Essoo travaille pour le Fonds des Médias du Canada en tant que rédactrice en chef de la plateforme éditoriale Futur et Médias. Elle participe également à l’effort de veille stratégique de l’organisation. Avant de joindre le FMC, elle travaillait pour la chaîne d’information internationale France 24 en tant que cheffe d’édition pour les programmes consacrés aux droits des femmes à travers le monde. Elle a également été conseillère de presse pour l’Ambassade de France au Canada.
En savoir plus